L'eau dans l'actualité

L'eau du robinet pas très claire pour ceux qui ont un cancer

Pesticides, nitrates, métaux lourds, médicaments... Le WWF et David Servan-Schreiber viennent de lancer une campagne pour alerter sur les impacts de la consommation d'eau du robinet. Les malades du cancer sont les principaux concernés.

Une centaine d'articles scientifiques passés en revue, 40 experts interrogés et 20 spécialistes cosignataires, dont Luc Montagnier, récent prix Nobel de médecine : le WWF et David Servan-Schreiber lancent une campagne résumée en une phrase, lâchée dans une interview au Parisien : "lorsqu'on a une santé fragile et que l'on vit dans une région où l'eau du robinet dépasse régulièrement les normes acceptables en termes de nitrates et de pesticides, le mieux est de ne pas boire l'eau du robinet, surtout si l'on a un cancer". Cette opinion est rejetée par un certain nombre de scientifiques.

En cause, les pesticides, les nitrates et les médicaments qui polluent nos rivières et nos captages d'eau potable. La campagne se base sur des études récentes, qui mettent en évidence divers effets néfastes sur la santé. Suffisant, selon Servan-Schreiber, pour alerter les malades du cancer. Voir le communiqué.

Les produits chimiques ajoutés à l'eau, sont-ils c...
Des médicaments dans l'eau du robinet