Articles sur l'eau par Eau Renaissance

La vraie nature de l'eau embouteillée Renaissance

La vraie nature de l'eau embouteillée Renaissance

La distillation redonne à l'eau sa vraie nature

L'eau

L'eau est partout présente autour de nous et constitue un des éléments fondamentaux de notre planète. Toute cette eau se transforme et circule en permanence dans l'atmosphère, à la surface et dans le sous-sol de notre terre. C'est le cycle de l'eau. L'eau est presque aussi ancienne que notre planète, elle est apparue il y a 3 ou 4 milliards d'années. Depuis, son volume est resté globalement stable. C'est toujours la même eau qui circule et se transforme en permanence à travers le cycle de l'eau. Seulement 0,65% de l'eau est non salée ou glacée sur la terre. L'homme comme les animaux et les végétaux utilisent seulement de l'eau douce, c'est à dire de l'eau non salée. L'eau est apparue en même temps que la formation de la terre, mais c'est toujours la même eau que nous utilisons toujours aujourd'hui. L'eau utilisée par l'homme, les animaux ou les végétaux retourne à la nature. Malheureusement l'homme contribuent à polluer l'eau par : son urine, les engrais, les produits chimiques, les médicaments, les savons, etc.

L'eau de la planète terre se répartit de la manière suivante : 97,20% : eaux salées, 2,15% : glaces polaires, eaux souterraines : 0,63%, eaux de surface (lacs, fleuves et rivières) 0,019%, eaux dans l'atmosphère : 0,001%.

Le cycle naturel de l'eau

Le cycle naturel de l'eau est en opération depuis le fondement de la terre. L'eau passe ainsi de de l'état eau à vapeur, à nuage et à précipitation.

L'évaporation : Sous l'effet de l'énergie solaire, l'eau des océans et des mers s'évapore dans l'atmosphère sans les sels et les autres impuretés.

La condensation : Au contact de l'atmosphère, la vapeur se refroidit et se transforme en gouttelettes qui vont être à l'origine de la formation des nuages et des précipitations.

La transpiration : Les plantes et les autres espèces végétales puissent de l'eau dans le sol et rejette sous forme de vapeur de l'eau. Environ 10 % des précipitations tombant sur la terre proviennent de la transpiration des végétaux, le reste est une conséquence de l'évaporation des océans et des mers.

Les précipitations : Transporté par la circulation atmosphérique les nuages se déplacent et l'effet de la gravité aidant l'eau retombe sur le sol sous forme d'eau, de neige ou de grêle.

Le ruissellement : L'eau qui n'est pas absorbée par le sol ruisselle le long des pentes jusqu'à se déverser dans les lacs et rivières. Elle sera ensuite transportée jusqu'au mers et océans. Les ruisseaux, rivières, fleuves ou lacs qui reçoivent les eaux de ruissellement sont appelés cours d'eau de drainage.

L'infiltration : L'eau de pluie infiltrée dans les nappes et les sols peut rester en place des milliers d'années avant de retourner dans les océans. Seul un peu moins de la moitié des précipitations va recharger les nappes phréatiques le reste part en évaporation.

Quand le climat détériore l'eau potable
Avantages incomparables en boutique