Articles sur l'eau par Eau Renaissance

Les filtres à eau : est-ce vraiment efficace?

Les filtres à eau : est-ce vraiment efficace?

En plus de 35 ans, j'ai vu tellement de vendeurs de ­filtres tenter d'inciter le consommateur et les entreprises à acheter leurs fi­ltres miracles. Ils sont venus, ils sont partis, ils sont revenus et ils sont repartis. Ils ont toujours une histoire semblable, avec des études faites dans une supposée université au Japon ou dans un autre pays. Des résines, des ionisateurs pour augmenter le pH, etc.

La fi­ltration de l'eau n'a pas tellement évolué au fil des années, ce sont toujours des ­filtres. Pour preuve, la façon de traiter l'eau de la piscine n'a pratiquement pas changé. Oui, nous pouvons l'éclaircir avec des produits chimiques, mais en réalité tout ce que l'eau contenait est toujours là, incluant les produits chimiques qui ont servi à la traiter.

Le niveau d'efficacité des filtres est très limité !

Ne croyez-vous pas que s'il existait un filtre à eau réellement efficace, les usines de traitement d'eau municipale n'en utiliseraient pas un?

L'eau d'aqueduc contient toujours des bactéries en quantité importante. Certaines sont moins dangereuses, mais d'autres peuvent rendre très malade et même mettre en danger la vie des personnes qui ont un système immunitaire déficient.

En 1993, une contamination à la bactérie Cryptosporidium dans l'eau d'aqueduc de la ville de Milwaukee située au Wisconsin aux Etats-Unis a causé le décès de 100 personnes et a rendu plus de 400,000 citoyens malades.

Lorsque vous ­filtrez l'eau de l'aqueduc, vous retirez de l'eau le chlore qui était présent pour tuer et limiter la prolifération bactériologique. Non seulement la prochaine eau que vous boirez de ce ­filtre devra passer au travers l'accumulation de ce que le ­filtre aura retenu, mais la qualité bactériologique de l'eau obtenue est également incertaine.

La pollution présente dans l'eau à ­filtrer, la concentration de ses composantes, l'accumulation dans le fi­ltre des résidus et les problèmes fréquents des conduites d'eau municipales affectent sans contredit la durée de ces ­filtres et la qualité de l'eau à la sortie. Il faut également considérer la contamination bactériologique de l'eau d'approvisionnement, l'entretient, la stérilisation des boitiers et du réservoir à eau d'accumulation, ainsi que la tuyauterie du fi­ltre.

Un résultat d'une analyse bactériologique demande 24 heures en laboratoire. En d'autres mots, si vous achetez un tel système, vous n'avez pas de laboratoire pour contrôler la qualité de l'eau et l'état des filtres.

Un vendeur veut que j'achète à gros prix un refroidisseur avec un filtre à eau. Qu'en pensez-vous ?

Une mode passée semble revenir aujourd'hui et c'est d'installer des ­filtres à un refroidisseur d'eau dans un but d'économie. Pour un montant souvent plus élevé que 3,000$ et allant même jusqu'à 10,000$, certains vendeurs réussissent à convaincre plusieurs consommateurs et entreprises d'opter pour ce type de système. À ce prix là, vous avez de 10 à 20 ans d'eau Renaissance !

Quand j'entends des montants de ce genre, je me dis : « Ça doit être un charbon ou un fi­ltre très très très spécial, à ce prix là, ou le boîtier doit être en or, car les cartouches qui ­filtrent l'eau se vendent environ 50 $ sur le marché. Ça doit être le robinet qui coûte 2,950 ! $ ».

Allez-vous réellement mettre la santé de votre famille ou de vos employés dans des fi­ltres équivalents aux fi­ltres vendus en quincaillerie à 50.00$ et non à 3,000.00$ ?

Des appareils de démonstration truqués

Au cours des années, plusieurs de ces vendeurs de chaudrons ont utilisé différentes méthodes pour inciter le consommateur à acheter. Leur réputation est faite au Canada et aux États-Unis.

Un de leurs outils de présentation est un appareil avec deux électrodes dans un pot de vitre. Ces électrodes sont en réaction entre elles et occasionnent des dépôts verts, bruns ou noirs dans l'eau. Ils démontrent au consommateur inconscient de cette pratique à quel point l'eau est polluée.

Cette pratique a été interdite par l'Office de la protection du consommateur du Québec (OPC), car la réaction obtenue vient des électrodes. Certains vendeurs se foutent toutefois de la Loi et utilisent encore ces techniques.

Un autre « truc » consiste à tenter de prouver que leur eau est aussi pure que de l'eau distillée en utilisant un appareil pour mesurer les solides dissous présents dans l'eau. Le problème avec ce « truc » est que cet appareil compte les solides dissous par échelon de 10 ppm. Conclusion, l'eau peut contenir 9,99999% ppm et le chiffre indiqué sur l'appareil sera zéro (0,0000). C'est de la tricherie et par ailleurs, cet appareil ne tient pas compte des bactéries, des virus, des produits chimiques et des médicaments présents dans l'eau.

Une autre pratique frauduleuse consiste à distribuer par du porte-à-porte des bouteilles pour prendre un échantillon d'eau avec une pilule et une lettre dans un sac de plastique. Cette lettre demande au client de mettre la pilule dans l'eau et si l'eau tourne au rose, le texte laisse croire qu'ils ont un problème d'eau. Un de leurs représentants fera supposément une analyse plus complète de l'eau et il essaiera par la suite de leur vendre des ­filtres pour un montant variant de 6,000 $ à 10,000 $. En réalité, la pilule réagira toujours si l'eau contient plus de 17.1 ppm de dureté (calcium et magnésium). Ce n'est toutefois pas un signe de piètre qualité d'eau.

Certains ajoutent du chlore dans l'eau pendant la présentation, pour exagérer le problème et la majorité, ont suivi un cours de trois soirées et sont maintenant chez vous à vous réciter les mensonges qu'ils ont appris par cœur. Réfléchissez, s'il était possible de démontrer la pureté ou la mauvaise qualité d'une eau par des instruments aussi simpliste, nous n'aurions pas besoin de laboratoires coûteux. Ces vendeurs ont un intérêt et ce n'est pas le vôtre.

En conclusion, ces « filtres miracles » vous coûteront très cher et vous ne saurez jamais réellement ce que vous buvez.

Claude Jalbert


Autres articles traitant de ces stratagèmes :

http://www.apswater.com/article.asp?id=169&title=What_are_the_Stages_in_my_water_Reverse_Osmosis_Water_system?_

http://www.apswater.com/article.asp?id=198&title=Alkaline_Water_-_Hoax_-_Read_The_real_story

http://www.apswater.com/article.asp?id=250&title=Water_Testing_Scams_of_the_Door_to_Door_Water_Filter_Salesman

http://www.apswater.com/article.asp?id=258&title=Lewis_Black_on_bottled_water_-_Rated_(R)

Idées d'utilisation de l'eau Renaissance
Dois-je suivre les avis d’ébullition d'eau si je p...