Tous les livres de biologies le disent: les minéraux présents dans l'eau ne conviennent pas à l'homme.

Certains mythes ont la vie très dure. Malgré qu'ils ne reposent sur aucune réalité physiologique, ils se perpétuent avec beaucoup de facilité. Il est donc très difficile de les détruire.

L'absence de minéraux dans l'eau

À chaque fois que quelqu'un met de l'avant l'intérêt de boire de l'eau distillée pour échapper à l'affreuse pollution des eaux de consommation, on nous sert immanquablement l'argument des minéraux. Ou, prétend que l'organisme se trouve privé des minéraux que l'eau fournit normalement. L'eau distillée, cela va de soi, est complètement exempte de minéraux.

Dans les milieux scientifiques, on cite pourtant très bien que les minéraux inorganiques (ceux qui proviennent directement de la matière minérale) ont peu d'utilité pour l'être humain.

On peut trouver une confirmation de ce principe dans tous les bons ouvrages de biologie. Dans l' « Encyclopédie universelle » publiée dans la collection Marabout Université (volume 2), plus précisément dans la section réservée à la biologie, trois docteurs en sciences affirment ce qui suit : « Seules les plantes sont en mesure de transformer directement, dans leurs tissus cellulaires, les matières inorganiques puisées dans leur entourage, en substances organiques; et cela sous l'action de la lumière solaire. Elles sont autotrophes (étym. : se nourrissant elles-mêmes), c'est-à-dire que, pour leur nourriture, elles ne dépendent pas d'autres êtres vivants.

Par contre, tous les animaux sont contraints de chercher des combinaisons organiques toutes préparées, qu'ils tirent, soit directement (les herbivores), soit indirectement (les carnivores) des plantes vertes. On les appelle hétérotrophes (étym. : se nourrissant d'autres êtres vivants). Les plantes vertes sont donc les seules à produire de nouvelles substances organiques et le règne animal tout entier vit aux dépens du monde végétal ».

Lorsqu'on dit ici « le règne animal tout entier », ceci inclut bien sûr l'homme. De cette longue citation, il faut nécessairement conclure que les minéraux inorganiques (présents dans l'eau) nous sont de peu d'utilité pour nourrir nos cellules. Seules les plantes peuvent se les approprier et les organiser, c'est-à-dire en faire des minéraux organiques. Ce sont ces minéraux organiques que l'homme trouve dans les plantes (ou chez les animaux qui eux se sont directement ou indirectement nourris de plantes) qui sont les seuls à lui convenir.

Nécessité de l'eau pure

L'homme n'a donc pas besoin des minéraux inorganiques contenus dans l'eau. Il peut par conséquent consommer avantageusement de l'eau distillée, comme il pourrait le faire pour l'eau de pluie si cette dernière n'était pas polluée pas les saletés contenues dans l'air. L'eau distillée demeure donc incontestablement l'eau la plus pure que l'on puisse trouver et celle qui est la mieux adaptée à la consommation humaine. Elle est idéale parce qu'elle ne contient aucun minéral inorganique.

Jean-Marc Brunet