Quelle est la meilleure source de minéraux pour l’homme et l’animal ?

TIREZ VOS CONCLUSIONS

Nous avons tellement été influencés à croire que nous devons boire une eau contenant des minéraux inorganiques, mais en réalité les minéraux nécessaires et facilement assimilables sont organiques et proviennent plutôt de notre alimentation.

Nous œuvrons dans le domaine de l’eau embouteillée depuis 34 ans et cette croyance est tellement ancrée dans la population que c’est presque un sujet tabou. Les vraies réponses et les vraies études sur ce sujet nous viennent des recherches faites sur les animaux de production laitière, porcine ou autres.

Il faut se rendre à l’évidence, souvent l’industrie de production animale réalise des études qui ne sont même pas portées à l’attention du monde médical. Il est préférable que le bétail soit en santé afin d’éviter les coûts du vétérinaire, réduire les décès et augmenter la production. Voici quelques études sur le porc tiré d’un rapport québécois qui révèlent la supériorité des minéraux organiques.

Cette étude révèle entre autres que les minéraux organiques sont de loin préférables aux minéraux inorganiques présents dans une eau provenant du sol. L’étude révèle également que les minéraux organiques sont reconnus pour augmenter l’apport et la disponibilité minérale à l’organisme animal en étant plus assimilables. En exemple, le fer organique par rapport au fer inorganique, permet d’augmenter les réserves en fer du porcelet, lui donnant une meilleure habileté à téter – de plus, en consommant de minéraux organiques plutôt qu’inorganiques, la mortalité pré sevrage est réduite et la conversion alimentaire est améliorée de 31%. Les porcelets sevrés des truies nourries avec les minéraux organiques avaient une meilleure croissance tout en consommant moins d’aliments

RÉSUMÉ DES RECHERCHES

Titre: La condition corporelle de vos truies reproductrices. Nathalie Plourde, B. Sc. A., conseillère technique Centre de développement du porc du Québec inc. Juillet 2007

Minéraux organiques: plus assimilable

Ajouter les minéraux dans l’alimentation des truies sous forme organique (complexes d’acides aminés (chélates), ou de courts peptides (protéinates), plutôt que sous la forme de sels inorganiques, représentent une méthode reconnue pour augmenter la disponibilité des minéraux pour l’animal. Ces minéraux sont alors utilisés plus efficacement par l’animal. (Richards et Close, 2001).

Augmentation des réserves du porcelet:

L’ajout de fer organique à l’alimentation des truies durant la gestation et la lactation permet d’augmenter les réserves du porcelet, lui donnant une meilleure habileté à téter (Ashmead et Graff, 1982 et Egeli et al., 1998, cités par Close, 1999).

Mortalité réduite

La mortalité pré-sevrage est réduite et le « poids de portée » au sevrage est augmenté (Close, 2003). Petrov (2002) en était aussi venu aux mêmes conclusions (poids des porcelets de la portée amélioré au sevrage, GMQ supérieur de 8,8 %.

Conversion alimentaire améliorée:

La conversion alimentaire est améliorée de 31 % pour les porcelets nourris par des truies recevant du fer sous forme organique dans leur alimentation.

Augmentation du transfert de fer au niveau du placenta:

L’ajout de fer organique (complexe d’acides aminés) augmente le transfert de fer au niveau du placenta et le rend disponible pour les embryons en développement (Ashmead et Graff, 1982, cités par Richards et Close, 2001).

Plus de fer et de zinc dans le lait :

Le lait des truies nourries avec les minéraux traces organiques contenait plus de Fer et de Zinc que le lait des truies nourries avec des minéraux inorganiques.

Faudrait-il conclure que les minéraux non organiques présents dans le sol et l’eau auraient l’effet contraire ?

Consommation inférieure

Les porcelets sevrés des truies nourries avec les minéraux organiques consommaient également moins d’aliments.

Premièrement

L’homme est un Hétérotrophe.

L’organisme-hétérotrophe doit recevoir dans ses aliments les comprimés d’énergie solaire préfabriqués par les plantes chlorophylliennes; il ne peut les fabriquer lui-même. Il a absolument besoin d’un autotrophe pour lui préparer son alimentation. L’autotrophe est vraiment le fabricant des substances organiques; l’hétérotrophe ne fait que les utiliser en les transformant à son profit. Il se nourrit aux dépens d’un autre organisme. (Biologie: L’homme dans son milieu)

Deuxièment

La plante verte n’a pas besoin d’un autre être vivant pour préparer les matériaux de son alimentation; elle est autotrophe (auto suffisante) Elle peut fabriquer une nouvelle matière vivante en absorbant exclusivement des aliments minéraux inorganiques et en puisant l’énergie nécessaire à même les radiations lumineuses solaires. (Biologie: L’homme dans son milieu)

La végétation est la nourriture de tout le règne animal. Les plantes sont Autotrophes.

Troisièment

Ce sont des minéraux morts, à l’état primaire, ils n’ont pas été transformés par le monde végétal.

Les minéraux inorganiques provenant du sol sont ceux qui entartrent la cafetière, le fer à repasser, l’humidificateur, le CI-PAP. Leur vraie nature des minéraux inorganiques est à l’état minerai (mine de fer, d’amiante, etc.).

Mangeons nos légumes en saison.

Quatrièmement

La matière vivante qui est la base de la nourriture vient du monde végétal.

Les minéraux organiques y sont présents en quantité abondante, mais également en quantité équilibrée selon les espèces.

Les minéraux organiques sont assimilables à plus de 95%

Il est facile de conclure que les minéraux organiques présents dans la viande, le poisson, les légumes et les produits laitiers sont préférables aux minéraux morts présents dans l’eau.

L’eau n’a pas l’intelligence de choisir, elle dissout et transporte tout ce qui entre en son contact. Les minéraux inorganiques sont difficilement assimilables.

CHOISISSONS LES MINÉRAUX ORGANIQUES QUI SONT PRÉSENTS EN ABONDANCE DANS LÉGUMES.

MANGEONS NOS LÉGUMES VIVANTS ET LE PLUS CRU POSSIBLE.

MANGEONS-LES EN SAISON.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter

Soyons social

Visitez nos médias sociaux

Nous joindre

Écrivez-nous